calcul-prix-assurance-auto

Comment calculer le prix d’une assurance auto ?

Est-il possible de calculer le prix d’une assurance auto ?

Pour faire le calcul du montant d’une assurance auto, les assureurs prennent en compte des critères différents.

Nous allons voir dans cet article comment calculer le montant de prime d’une assurance de voiture ? Comment définir les critères d’un assureur ? Est-ce que les critères liés au conducteur sont strictes ? Découvrez tout cela dans ce qui suit !

Calculer la prime d’une assurance auto : les critères de tarification en relation avec la voiture

Quand on dit une assurance auto, on parle forcément de son véhicule. De ce fait, on ne vous apprend strictement rien en vous annonçant que votre voiture prend une place principale dans le plan de prix de votre prime d’assurance auto. Ainsi, il y a plusieurs éléments qui sont pris en considération.

Les caractéristiques du véhicule

Dans le cas où l’historique de conduite suit le possesseur du véhicule, il est donc fort possible que l’assurance auto ne couvre pas le conducteur mais la voiture. C’est exactement pour cela que les caractéristiques de votre véhicule vont peser lourd sur le calcul final du montant de l’assurance auto. Voici quelques caractéristiques qui sont prises en considération :

  • La puissance fiscale ;
  • La valeur neuve ;
  • L’âge du véhicule ;
  • La série, la marque du véhicule et son modèle ;
  • Le type d’achat : voiture d’occasion, voiture neuve ou alors voiture achetée en leasing.

Le type de motorisation de votre voiture viendra jouer un rôle important dans le calcul final dans votre montant de prime d’assurance auto. Après un accident ou autre sinistre, c’est un détail qui va influer de manière importante sur le montant et le processus de réparation.

L’usage de votre véhicule

Afin de définir le risque que vous présentez, l’assureur viendra calculer votre niveau d’utilisation pour pouvoir évaluer le risque que vous représentez.

Celui-ci va évaluer les endroits où vous avez l’habitude de vous garer, le nombre de kilomètres que vous parcourez par année, le type de trajet que vous parcourez, la fréquence d’utilisation de la voiture, si vous êtes le seul conducteur ou non, etc.

Calculer la prime d’une assurance auto : les critères du conducteur

Dans la précision de prix de votre assurance auto, votre profil est un critère central. En effet, vos antécédents au volant et les statistiques de votre profil de conducteur peuvent faire varier considérablement le montant de votre prime annuelle.

La majorité des critères liés à votre profil dans les statistiques, tournent autour de votre âge, la situation familiale, le sexe, la situation professionnelle, la région de résidence, les types de permis de conduire et son ancienneté.

Il existe certains profils qui sont considérés comme des risques, il n’est pas rare de les voir subir des surprimes avec des montants très élevés. Il y a d’autres profils qui sont plutôt valorisés par l’assureur auto, comme les profils de retraités et des seniors, les femmes et le profil de père de famille. Les profils que l’on vient de citer ont tendance à être très prudents sur la route, ce qui veut dire qu’ils ne sont pas très sujets à des accidents graves ou des indemnisations élevées.

Calculer la prime d’une assurance auto : l’historique du conducteur

Lors de la première inscription à une assurance auto, il est tout à fait normal de fournir quelques informations importantes concernant vos expériences au volant que nous avons citées un peu plis haut. Sur le relevé d’informations que vous devez présenter à l’assureur, il y aura les antécédents des cinq dernières années de conduite, ce qui vous permet ensuite de calculer votre bonus-malus. Si vous souhaitez plus d’informations, vous pouvez également lire notre article concernant le prix moyen d’une assurance.

Si vous faites un calcul sur les douze derniers mois qui précédent la date d’anniversaire du contrat, et tout cela en prenant en considération le risque que vous représentez avec l’historique personnel de conduite. Cela signifie que si vous êtes un excellent conducteur, vous ne serez pas obligé de payer une grosse somme. En revanche, si vos expériences dans la conduite ne sont pas très anciennes, vous serez dans l’obligation de payer un peu plus cher. Il faut savoir qu’après 13 ans de conduite normale avec aucun accident, cela vous permettra de diviser votre cotisation par deux.

C’est aussi la principale cause qui fait que nous constatons une immense différence entre le profil d’un assureur à un autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *