moto-anglaise

Moto Anglaise : Les marques de légende

Au début du XXe siècle, les motos représentaient une nouvelle technologie qui offrait liberté et excitation à ceux qui pouvaient se les offrir. À l’époque, la plupart des gens qui regardaient les motos étaient plus préoccupés par l’image de ces machines que par leur efficacité.

Les motos de marque anglaise représente aujourd’hui des marques voulues de tous, vintage et très demandées de part leur qualité.

Les motos Triumph

Les motos Triumph sont des motos britanniques dont la longue histoire commence avec la Triumph Cycle Company qui a commencé à produire des bicyclettes en 1887. La première bicyclette motorisée de la société a été construite en 1902 et a été appelée « la Triumph », d’où son nom. La société a également commencé à produire des motos en 1902, et a continué à le faire jusqu’en 1981.

La société Triumph a produit des motos jusqu’après la seconde guerre mondiale. Elle a été rachetée par BSA en 1951, mais a continué à produire des motos jusqu’en 1981.

Les motos Birmingham Small Arms Company

La Birmingham Small Arms Company (BSA) a fabriqué sa première moto en 1903, et a continué à le faire jusqu’en 1973. BSA a ouvert une nouvelle usine en 1943 pour la production de masse de motos. Pendant la Seconde Guerre mondiale, BSA a produit plus de 240 000 motos militaires, dont le type « D » – un bicylindre plat en forme de WUne machine de 500 cm3 qui était utilisée pour l’expédition.

Les motos BSA étaient souvent vendues sous le nom de marque « Norton », et la société produisait plusieurs modèles de motos différents. Au cours des dernières années, BSA a connu quelques difficultés financières et a fini par fusionner avec Royal Enfield en 1951

Les motos Royal Enfield

Le 1er janvier 1901, Royal Enfield a produit sa première moto, qui était un vélo monocylindre pouvant atteindre une vitesse de 40 km/h. En 1912, elle avait vendu plus de 10 000 unités. Les motos Royal Enfield ont été produites jusqu’en 1955. Après le rachat de la société par Madras Motors, elle a commencé à produire différents types de véhicules, et pas seulement des motos.

D’autres marques anciennes

Parmi les autres marques de motos qui existent encore aujourd’hui, citons Norton (qui produit encore de nombreux modèles classiques), Triumph (mais pas sous son nom d’origine), BSA et Royal Enfield.

Nombre de ces marques représentent une part importante de l’histoire de la moto britannique. S’il est bien connu que les motos BSA et Royal Enfield ont été utilisées comme véhicules pendant la Seconde Guerre mondiale, de même que les motos Norton de type civil, beaucoup de gens ignorent que le célèbre cascadeur Evel Knievel était parrainé par La société américaine Triumph Motorcycles.

Quels sont les modèles légendaires de motos anglaise ?

La Triumph Bonneville T120 de 1959

La Bonneville T120 est l’une des motos britanniques les plus célèbres. Elle a été conçue en 1959 par Edward Turner, qui a également conçu la Triumph Speed Twin. La Bonneville T120 avait un moteur 3 cylindres qui développait 57 ch à 6500 tr/min.

La BSA Goldstar Daytonade 1969

La BSA Goldstar avait un moteur à 16 soupapes d’une cylindrée de 1597 cm3 et développait 116 chevaux à 7400 tr/min. Cette moto a été présentée pour la première fois au salon d’Earls Court en 1969 et sa production s’est terminée en 1974, avec seulement 55 modèles vendus.

La Norton Commando de 1970

Ce modèle était l’une des motos les plus populaires des années 1960 et 1970. Elle était équipée d’un moteur de 883 cm3 à soupapes latérales, développant 70 ch à 5 000 tr/min. Cette moto pouvait atteindre des vitesses allant jusqu’à 186 km/h.

La Triumph X-75 Hurricane de 1983

Une conception très intéressante qui n’a été construite qu’à l’état de prototype en 1983. Il s’agit de motocyclette avec deux roues à l’avant et une roue à l’arrière. Son moteur est un Triumph 750 cc, trois cylindres refroidi par eau, qui développait 97 ch à 6 200 tr/min. Cette moto n’a jamais été mise en production en raison de son prix élevé (5 fois celui d’une moto moyenne de 750 cm3)

La Royal Enfield Interceptor

Cette moto est toujours en production. Elle a été conçue dans les années 1960 et n’a pratiquement pas changé depuis. La Royal Enfield Interceptor est animée par un moteur bicylindre refroidi par air de 638 cm3 qui développe 48 ch à 5 500 tr/min.

La Matchless 350 G3

Cette moto a été construite entre 1983 et 1994. Elle est équipée d’un moteur bicylindre de 350 cm3 qui développe 27 ch à 6500 tr/min.

L’industrie de la moto est l’une des plus populaires au monde. Les motos continuent d’être produites dans le monde entier et trouvent sans cesse de nouveaux marchés pour leurs produits. Pour beaucoup, la moto reste une passion, qu’ils la conduisent pour le plaisir ou pour se rendre au travail, c’est également et aussi surtout le cas pour les motos vintage et notamment les motos de marques anglaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *