daf

Quels sont les objectifs de DAF en 2018 ?

L’entreprise de construction de véhicules poids lourds a elle-même reconnu que l’année 2017 a été plutôt pleine de contrastes en ce qui concerne les résultats obtenus. Plusieurs raisons, internes comme externes, peuvent expliquer cela, mais déjà la résolution pour 2018 est prise, il lui faudra vendre au moins 7000 véhicules.

Des objectifs clairement définis

« On veut faire de 2018 la meilleure année de DAF en France et la meilleure année des concessionnaires DAF en France », c’est en ces termes que Philippe Canetti, directeur général de DAF Trucks France, a fait connaître les ambitions de la société pour le compte de cette année. Les meilleures années de vente de DAF pour le moment sont 2008 avec 6888 véhicules vendus devant 2011 qui a connu la vente de 6729 véhicules. En outre, le constructeur vise aussi un chiffre d’affaires de l’ordre de 70 millions d’euros.

DAF repose essentiellement ses espoirs sur deux pans de son commerce. Il y a d’un côté les véhicules de la génération Euro 6 qui, selon les arguments commerciaux de DAF, permettent aux usagers de faire des gains de l’ordre de 7% sur les consommations en carburant. Et d’un autre côté, il y a les différents services associés que la marque fourni. « … Nous vendons des solutions de transport », a laissé entendre Philippe Canetti à ce sujet. Ces chiffres sont ceux de la vente de poids lourds neufs, pour ceux qui souhaitent acheter des pièces détachées DAF, je vous préconise de visiter ce site.

Vendre à tout prix ?

« La concurrence est de plus en plus féroce. Mais la consigne de notre maison mère est claire : on ne donne pas les camions, on les vend… » a expliqué Canetti, faisant ainsi allusion à la situation actuelle du marché. En 2017, le nombre de véhicules vendus a été de 6300. Ce niveau de vente traduit une érosion de la part de marché du constructeur à hauteur de 0,2 %. Par contre, pour ce qui concerne la vente des véhicules de 6 tonnes, le gain de vente est de 12,2 %.

« Nous avons refusé certaines affaires en 2017 car on n’a pas voulu s’aligner sur des prix aberrants », a aussi expliqué Canetti laissant ainsi entendre qu’il se pourrait bien que 2018 ne soit pas l’année des fines bouches pour la marque. L’objectif de vente doit être atteint obligatoirement. Actuellement, DAF est quatrième dans le secteur des véhicules de 6 à 16 tonnes. Le constructeur français maintient la même position pour ce qui concerne les véhicules de plus de 16 tonnes. Pour 2018, l’objectif à atteindre est un gain de 11 % et 16,3 % respectivement pour les secteurs de productions.

Le Full Care Connected

Il s’agit là de la solution d’entretien connectée que propose le constructeur. Elle s’appuie sur le système de connectivité DAF Connect déjà embarqué sur environ 10 % des véhicules produits par la marque. La solution sera chargée de fournir les données en temps réel des composants des véhicules. Cette avancée devrait permettre de mieux planifier les révisions, mais aussi d’anticiper les pannes. Full Care Connected présente déjà un taux de pénétration de 20 % auprès du public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *