ripage

Qu’est-ce que le ripage d’une voiture ?

Certains défauts sur les automobiles se remarquent assez rapidement tandis que d’autres sont plus pernicieux. Un des défauts les moins remarqués, mais qui survient assez régulièrement est le ripage excessif. De quoi s’agit-il concrètement ? La réponse dans ce billet.

Qu’est-ce que le ripage ?

Il vous est peut-être déjà arrivé de remarquer que votre voiture ne tenait pas la trajectoire que vous lui donnez mais qu’elle a tendance à aller sur les côtés, c’est ce qu’on appelle plus communément le ripage.

Il s’agit, en effet, d’une déportation sur la gauche ou sur la droite d’une voiture sur quelques mètres de conduite alors que le conducteur lui donne une trajectoire droite. Le ripage d’une voiture ne survient pas sans signes avant-coureur. Vous n’avez donc pas à craindre de ripage subit.

C’est un phénomène progressif qui s’aggrave au fil du temps. Le ripage d’une voiture se détecte lors du contrôle technique. Pour cela, la voiture peut être lancée sur 1 km à une vitesse de 50 km/h pour voir sur combien de mètre elle se déporte. Si elle se déporte sur 7 mètres pendant le test par exemple, elle a un ripage de +7.

Le ripage d’une voiture est-il dangereux ?

Le ripage d’une voiture n’est pas vraiment dangereux quand il est léger. Un véhicule peut rouler pendant plusieurs années avec ce problème technique sans que cela ne dérange ni le conducteur, ni les autres usagers de la route.

Par contre, quand il devient excessif, il est sûrement préférable de le corriger. Un ripage excessif peut très vite devenir inconfortable voire dangereux. Il se remarque assez rapidement par la déportation de la voiture alors que le volant est droit ou encore après des virages. Le seuil de ripage autorisé par le contrôle technique est +10. Tout ripage au dessus de cette notation est considéré comme excessif.

Quelles sont les conséquences d’un ripage excessif ?

Si le ripage en lui-même n’est pas dangereux, le ripage excessif peut avoir des conséquences assez désagréables aux nombres desquelles nous avons les suivantes :

  • Les pneus de la voiture s’useront beaucoup plus vite que la normale.
  • La voiture peut heurter une autre voiture après un virage ou sur une route droite si le conducteur n’est pas attentif.
  • La voiture peut heurter de la matière sur le côté sur lequel elle se déporte.
  • Elle peut monter sur le trottoir toute seule au moment de garer par exemple.
  • Il devient difficile et stressant de conduire la voiture.
  • Le ripage continue de s’aggraver tant qu’il n’est corrigé.

Pour éviter ces désagréments, le mieux serait donc de réparer le ripage le plus tôt possible.

Comment réparer le ripage d’une voiture ?

On pourrait s’attendre à une procédure lourde et compliquée quand on parle de corriger le ripage d’une voiture. C’est totalement le contraire. Cette correction ne dure pas plus de 30 minutes dans un bon atelier de mécanique. Il suffira à votre mécanicien de réajuster le parallélisme de vos pneus et le ripage disparait.

Combien coûte la réparation d’un ripage excessif ?

Pour éliminer vos problèmes de ripage, il est nécessaire de réaliser le parallélisme de votre voiture. Pour cela, il vous suffit de vous rendre dans n’importe quel garage automobile. Le prix diffère selon les véhicules, mais il vous faudra compter généralement entre 60 et 80 € pour régler tous les problèmes liés au parallélisme et au carrossage.

La procédure est tellement simple qu’il est préférable de faire corriger son ripage excessif plutôt que de percevoir une amende pour pneus trop usés. Cette amende peut aller jusqu’à 135 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *