invention-turbo

Qui à inventé le turbo de voiture (Histoire incroyable) ?

Le turbo, de son nom complet le turbocompresseur, est un système qui a révolutionné l’industrie automobile au fil des années. En optimisant les performances des moteurs à explosion et en permettant une meilleure consommation dans diverses applications, cela représente un véritable progrès. Mais d’où vient cette invention ? Qui est derrière ce mécanisme ingénieux ? Dans cet article, nous retraçons l’histoire de l’invention du turbo pour répondre à ces questions.

Les origines du concept de suralimentation

Pour bien comprendre l’origine du turbo qui équipe désormais nos voitures, il est important de se pencher sur le concept de suralimentation. La suralimentation est une technique visant à augmenter la pression du mélange air-carburant introduit dans un moteur à combustion interne, afin d’améliorer ses performances. Plus précisément, cela permet d’accroître la puissance disponible et d’améliorer l’efficacité énergétique.

Naissance de la suralimentation

Dès 1885, des chercheurs tels que Gottlieb Daimler explorent la possibilité de comprimer l’air avant de l’introduire dans les cylindres, afin d’augmenter la densité du mélange air-carburant brûlé lors du cycle du moteur. Toutefois, les premières applications concrètes de la suralimentation ne verront le jour qu’avec l’avènement des moteurs à réaction pour les avions. En effet, la suralimentation compense les pertes de puissance dues à la raréfaction de l’air en altitude, ce qui permet d’améliorer les performances des aéronefs.

L’invention du turbocompresseur par Alfred Büchi

Ce n’est qu’en 1905 que le concept de suralimentation fait un bond significatif grâce à un ingénieur suisse nommé Alfred Büchi. Il est l’un des premiers ingénieurs à travailler sur cette technologie, et il développe l’idée d’utiliser l’énergie des gaz d’échappement pour incrémenter la pression avant l’entrée d’air dans les cylindres. Ainsi, Büchi dépose son premier brevet qui énonce une méthode de suralimentation basée sur l’utilisation des gaz d’échappement pour comprimer l’air admis dans le moteur.

Application pratique et développement de la technologie turbo

Malgré cette invention novatrice, les difficultés techniques rencontrées lors de la conception et de l’implémentation du turbo ne permettent pas son application immédiate dans l’industrie automobile. Les premières expériences pratiques sont menées dans les centrales électriques, où la chaleur produite par les turbines à gaz est récupérée pour générer de l’électricité supplémentaire.

Au cours de la Première Guerre mondiale, des ingénieurs allemands utilisent également la suralimentation dans les avions militaires, notamment les Zeppelins. Toutefois, il faudra attendre quelques décennies pour que la suralimentation par turbo connaisse un véritable essor.

Le turbo dans l’automobile : une innovation de General Motors

Le premier moteur automobile équipé d’un turbocompresseur est lancé en 1962 par General Motors, avec le modèle .0004 prototype développé. La première voiture de série dotée d’un tel système est la Chevrolet Corvair Monza, qui bénéficie ainsi d’une augmentation de puissance conséquente et d’une meilleure économie de carburant.

D’autres constructeurs emboîtent rapidement le pas à General Motors et développent leurs propres systèmes de suralimentation par turbo. Par exemple, Saab présente dès 1976 son modèle 99 Turbo, tandis que Porsche sort en 1975 sa fameuse 911 Turbo.

Adoption progressive du turbo dans l’industrie automobile

Dans les années qui suivent l’invention du turbo, plusieurs facteurs contribuent à son adoption croissante dans l’industrie automobile. D’une part, les constructeurs cherchent à optimiser la consommation de leurs véhicules pour respecter des normes environnementales de plus en plus strictes. D’autre part, les progrès technologiques réalisés dans les domaines de l’électronique et de la mécanique permettent d’affiner le fonctionnement des turbos et de les rendre plus performants.

Évolution récente de la technologie turbo

Au fil des ans, on a assisté à une évolution considérable des technologies entourant le turbocompresseur. Parmi les avancées notables, on peut citer :

  • L’ajout de refroidissement par eau pour améliorer la durabilité du turbo ;
  • Le développement du système à géométrie variable, permettant d’améliorer l’accélération et la réponse du moteur en adaptant le débit des gaz d’échappement;
  • L’introduction des bi-turbos et tri-turbos, associant plusieurs turbocompresseurs pour augmenter encore davantage la puissance des moteurs.

Aujourd’hui, les turbocompresseurs équipent un grand nombre de véhicules, qu’ils soient de sport, de série ou utilitaires. De plus, leur utilisation ne se limite plus seulement aux moteurs à essence : les modèles diesel bénéficient également de cette technologie pour améliorer leurs performances et réduire leur consommation énergétique.

Les défis actuels et futurs du turbo

Malgré ses nombreux avantages, la technologie du turbo fait face à des défis de taille. Tout d’abord, elle doit s’adapter aux exigences toujours plus strictes en matière de protection de l’environnement et d’économie d’énergie. En outre, l’évolution rapide des marchés de l’automobile électrique et hybride représente une concurrence sérieuse pour les systèmes de suralimentation.

Toutefois, grâce aux recherches continues dans le domaine de la suralimentation et aux innovations régulières, on peut s’attendre à voir le turbo continuer d’occuper une place prépondérante dans l’industrie automobile de demain.

Pour en savoir plus, retrouvez également notre article sur comment augmenter la puissance de sa voiture ?

About Alain Chaminaud

Amateur de voitures Youngtimer, je possède plusieurs modèles de 205 et une Golf 2 GTI. Passionné du monde automobile et de ses véhicules, j'écris et donne des conseils sur les réglementations et dernières nouveautés.