assurance-moto-mineur

Comment assurer une moto pour un mineur ?

Assurer une moto pour mineur : comment s’y prendre ?

Toute personne âgée de quatorze ans peut conduire un véhicule à moteur inférieur à cinquante centimètres cubes, à condition de posséder également un permis de conduire pour les deux-roues, les automobiles de petite taille (AM) ou encore un brevet national de sécurité routière (BSR). En outre, les jeunes de moins de 16 ans pourront également être titulaires de la licence A pour pouvoir piloter une motocyclette ou un scooter ayant une puissance maximale de 125 cm3.

Comment assurer la moto de son mineur ?

En France, la loi oblige les conducteurs et conductrices de deux-roues à être couverts par une assurance couvrant une partie au moins égale au tiers de la valeur totale de leur véhicule. Cette couverture, connue aussi sous le nom de garantie responsabilité civile, sert à vous faire rembourser si vous causez des dégâts à autrui.

Pour une protection complémentaire, il est cependant préférable d’opter pour une police d’assurance moto pour mineur. En effet, en cas de dommage, la couverture globale offre une protection supérieure à celle offerte à un jeune pilote.

Une telle protection couvre le motocycliste contre tout préjudice corporel ou bien matériel, y compris lorsque le chauffeur est en faute. La moto est responsable de la plus grande partie des accidents corporels subis par les adolescents de 15 à 19 ans.

Que faire pour obtenir une assurance moto pour son enfant ?

moto-enfant

L’assurance moto est une obligation pour les deux parents ou le tuteur légal du mineur. En effet, le majeur qui a signé le document relatif à la souscription d’une assurance moto ou scooter assume la responsabilité des frais relatifs aux sinistres occasionnés à des tiers.

Pour plus d’informations, retrouvez également nos articles sur quelle assurance moto pour rouler en circuit, quelle moto pour débuter.

Le conducteur mineur, quant à lui, est légalement responsable des violations des règles de circulation auxquelles il se livre. De ce fait, il est susceptible d’être puni et même emprisonné pour des délits significatifs. Les autres renseignements demandés sont identiques aux renseignements demandés aux autres chauffeurs. En effet, la société en charge de l’assurance exige des renseignements concernant :

  • le pilote qui a moins de 18 ans ;
  • le scooter couvert ;
  • le parcours du conducteur et l’utilisation du scooter.

Combien coûte une police d’assurance moto destinée à un mineur ?

Tout comme les nouveaux arrivants, les jeunes conducteurs présentent des risques importants aux yeux des sociétés en charge de leur couverture et de leur sécurité. En conséquence, les assurances deviennent beaucoup plus onéreuses. D’autant que l’assurance tous risques est nettement plus chère, ce qui accroît le tarif de l’assurance motocyclette parentale.
Afin de sécuriser au maximum votre jeune, effectuez une comparaison entre les garanties offertes par les assurances pour moto et les assurances pour scooter afin d’obtenir le taux d’assurance le plus bas.

En effet, il existe plusieurs propositions de devis qui vous permettront de sélectionner le type de couverture le plus adapté à votre portefeuille, ainsi qu’une protection sur-mesure pour que votre jeune puisse conduire une moto ou un scooter. Il ne vous reste plus qu’à trouver l’offre qui répondra à vos besoins, tout en offrant un maximum de garanties à votre mineur.

About Alain Chaminaud

Amateur de voitures Youngtimer, je possède plusieurs modèles de 205 et une Golf 2 GTI. Passionné du monde automobile et de ses véhicules, j'écris et donne des conseils sur les réglementations et dernières nouveautés.