taxi-ambulancier

Comment devenir taxi ambulance ?

Vous aimez conduire et être en contact avec les gens ? Faire carrière dans le secteur de la santé vous intéresse ? Si oui, alors vous ferez un bon conducteur de taxi ambulance. Tout ce que vous avez à faire, c’est suivre le présent guide qui renseigne sur le métier de taxi ambulancier, les conditions à remplir ainsi que la formation à suivre pour en devenir un.

Créer une entreprise de transport sanitaire

La toute première chose que vous devez faire si vous souhaitez devenir taxi ambulancier, c’est créer une entreprise de transport sanitaire. En effet, le taxi ambulancier est pris pour un auxiliaire de soin en raison de l’importante mission qu’il accomplit et qui consiste à assurer le transport des personnes malades, blessées ou handicapées entre leur domicile et un centre de santé au volant d’une ambulance ou d’un véhicule sanitaire léger (VSL).

Avoir certaines compétences spécifiques

En tant que taxi ambulancier, vous serez le bras droit de l’ambulancier. Vous êtes non seulement appelé à travailler avec lui, mais aussi avec les infirmières et les médecins pour les informer de l’arrivée des patients que vous transportez. Vous conviendrez que dans de telles conditions, être bon conducteur ne suffit pas.

En plus d’avoir un bon sens relationnel et de l’empathie, vous devez avoir plusieurs autres compétences pour pouvoir épauler convenablement l’ambulancier dans le cadre d’une intervention d’urgence médicale. Si l’aider pour le brancardage semble a priori simple, pratiquer les soins de première nécessité au patient requiert un certain savoir-faire.

Au-delà de cela, il est primordial que vous ayez une bonne résistance physique et nerveuse, une parfaite connaissance des règles de transport sanitaire, des gestes de manutention, mais aussi des connaissances en mécanique.

Cependant, avoir toutes ces qualités ne servira à rien si vous n’êtes pas disponible et réactif. Songez donc à avoir un large créneau de disponibilité d’autant plus que vous pouvez être joint en urgence à n’importe quel moment du jour, de la nuit et du week-end.

Suivre la formation pour devenir taxi ambulancier

Pour devenir conducteur de taxi ambulance, il vous faudra suivre plusieurs cours, notamment d’hygiène, de déontologie, d’apprentissage des gestes de manutention, des règles de transport sanitaire et des gestes de sécurité. Ces cours sont dispensés lors de la formation pour devenir auxiliaire d’ambulancier.

Les autres conditions à remplir pour être conducteur de taxi ambulance

Pour pouvoir assurer en toute légalité le transport des personnes malades, blessées ou handicapées, vous devez tout d’abord être titulaire d’un permis de conduire B depuis au moins 3 ans. Celui-ci peut dater d’au moins 2 ans en cas de conduite accompagnée.

Il faut ensuite avoir suivi la formation spécifique aux auxiliaires ambulanciers dans un institut habilité et détenir une Attestation de Formation aux Gestes et Soins d’Urgence (AFGSU) de niveau 1 ou 2. Vous devrez également avoir en votre possession l’attestation préfectorale d’aptitude à la conduite d’une ambulance. N’oubliez pas de mettre votre certificat de vaccinations à jour et de vous faire délivrer un certificat de non-contre-indication à la pratique du métier d’auxiliaire ambulancier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *