document-assurance-voiture

Quel document fournir pour assurer une voiture ?

La souscription à une assurance auto impose à l’assuré de fournir un dossier à son assureur. Ce dossier est composé de 3 principaux documents que sont le permis de conduire, le certificat d’immatriculation du véhicule et un relevé d’informations. On en parle amplement dans ce billet.

Le permis de conduire

Le permis de conduire est une attestation qui vous est donnée à la suite d’un examen écrit et pratique appelé l’examen du permis de conduire. Il est obligatoire pour conduire une voiture de manière en toute sécurité. Il indique la catégorie de véhicule que vous êtes habileté à conduire, vos identifiants et aussi l’ancienneté de sa possession.

Dans le processus d’obtention d’une assurance, ce document est indispensable tout d’abord pour prouver à l’assurance que vous avez le droit de conduire un véhicule et ensuite, lui permettre de savoir depuis quand vous avez cette autorisation.

Cette dernière information permet à l’assurance de sélectionner les forfaits qui vous conviennent le mieux. En effet, une personne conduisant depuis plusieurs années et n’ayant eu aucun antécédent d’accident ou d’incident lié à son véhicule est sujet à moins de risques qu’un tout nouveau conducteur.

L’assureur peut faire un choix un peu plus éclairé des options qui conviennent bien à la situation.

Le certificat d’immatriculation

Après l’assuré, l’assurance demande un document portant sur le véhicule lui-même. Il s’agit de la carte grise. Autrefois appelé « Certificat d’immatriculation », la carte grise est la pièce d’identité de la voiture. Elle est plus que nécessaire pour pouvoir obtenir une assurance et avoir la liberté de circuler sur le territoire national et international.

La carte grise porte les informations d’identification de la voiture. Ces informations sont :

  • son modèle : cet onglet comporte le nom de la marque de la voiture ;
  • sa version : elle indique la série de la voiture dans ce modèle ;
  • sa puissance : elle permet de déterminer la puissance maximale à laquelle la voiture peut rouler ;
  • son année de fabrication : cela permet de définir l’âge de la voiture.

Votre assureur demande votre carte grise pour déterminer l’assurance qui vous convient le mieux. En effet, les informations de la voiture définissent le taux auquel se portent ses risques. Plus la voiture est neuve et récente, plus elle court des risques de vol et de cambriolage. Plus elle est d’une grande puissance, plus elle court des risques d’accident.

Dans ces cas, il serait indispensable de prendre de nombreuses garanties, comme une assurance tout risque. Dans le cas où la voiture est vielle et qu’elle n’est pas très sujet à des risques de vols et autres, il ne sera pas nécessaire de prendre toutes ces garanties.

Le relevé d’information

Le relevé d’information dans le cadre de la souscription à une assurance auto constitue l’historique des assurances de la voiture et de l’assuré. Il permet à la nouvelle assurance de prendre connaissance des antécédents de la personne à assurer pour connaitre les incidents survenus dans le passé.

Grâce à ce relevé d’information, l’assurance identifie si son assuré a déjà eu des accidents et s’il les a eus de façon fréquente. Si c’est le cas, quelle est la nature de ces accidents et qui sont les mis en cause. Bien évidement, le type de garanties qui lui seront proposées correspondront à son profil.

Ce relevé indique aussi la responsabilité de l’assuré dans les incidents survenus dans le passé. Cela permet aussi à l’assurance de se protéger des conducteurs dangereux et de potentielles fraudes à l’assurance.

Les autres documents

En dehors de ces 3 documents capitaux, d’autres documents sont demandés pour constituer le dossier d’assurance. Il s’agit de :

  • une photocopie de la carte d’identité nationale ou du passeport ;
  • une photocopie du permis de conduire ;
  • le relevé d’identité bancaire du compte sur lequel seront effectués les prélèvements.

En dehors de ces documents et des 3 cités précédemment, il n’y a pas de documents spécifiques à fournir en plus.

La constitution d’une assurance prend du temps, en attendant d’obtenir les documents d’assurance officiels, vous pouvez obtenir de votre assureur, un certificat et une attestation provisoire qui vous autoriseront à circuler le temps de leur validité. Une fois le dossier entièrement étudié et validé, vous pourrez entrer en possession de votre nouvelle assurance automobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *