formation-devenir-chauffeur-taxi

Quelle formation pour devenir chauffeur taxi ?

Vous caressez le rêve de devenir chauffeur de taxi et n’avez aucune idée de la formation adéquate pour exercer ce métier ? On en parle amplement dans ce billet.

Quels sont les certificats dont il faut être titulaire pour être chauffeur de taxi ?

Pour exercer le métier de chauffeur de taxi, il est nécessaire que vous ayez un certificat de capacité professionnelle de conducteur de taxi (CCPCT). Pour obtenir ce certificat, vous devez avoir un permis B vieux de 3 ans au moins et être titulaire d’un CAP. De même, vous devez être détenteur d’un diplôme de secouriste de niveau 1. Ce n’est pas tout. Non seulement votre casier judiciaire doit être vierge, mais vous avez également besoin d’un certificat médical d’aptitude à l’exercice du métier.

Vous pouvez passer le CCPCT soit en candidat libre soit suivre une formation payante d’une durée de deux mois auprès d’un centre agréé. Pour la composition, vous aurez un volet théorique et un volet pratique. Au cours de la phase théorique, vous serez évalué sur vos connaissances en matière de sécurité routière et de Code de la route. Vous serez également évalué sur la réglementation du secteur et votre connaissance géographique du département dans lequel vous passez la certification.

La partie pratique, quant à elle, est faite d’un test de conduite au cours duquel il vous sera demandé de conduire un faux client que vous devrez amener à un endroit donné. Vous aurez également à facturer celui-ci.

Quelles qualités doit avoir un chauffeur de taxi ?

Pour devenir chauffeur de taxi, vous devez cultiver le calme même lorsque vous conduisez dans des conditions pénibles (clients agressifs ou saouls, clients pressés, embouteillages, etc.). En tant que chauffeur de taxi, vous devez également avoir un sens du service assez prononcé. Vous devez donc être courtois et faire preuve de sollicitude.

En outre, le chauffeur de taxi a la responsabilité entière de la sécurité de chacun des passagers à bord de son véhicule. Il doit avoir une bonne condition physique et être prêt à exercer son activité à toute heure du jour ou de la nuit.

Les chauffeurs de taxi se trouvent être, par ailleurs, exposés à la pollution de la route et peuvent parfois souffrir de troubles cardio-vasculaires. Aujourd’hui, les taxis sont pour la plupart pourvus d’un GPS. Néanmoins, il est nécessaire que vous ayez une connaissance presque exhaustive de la ville pour prendre quand il le faut les trajets les plus courts ou pour éviter des travaux de construction routière.

Enfin, une maîtrise de la langue anglaise peut s’avérer utile dans ce métier, quand bien même cela n’est pas indispensable.