prix-licence-taxi

Quel est le prix d’une licence de taxi ?

Appelée également « plaque » ou encore « autorisation de stationnement », la licence taxi se trouve être un document requis pour l’exercice de l’activité de taxi. Il est nécessaire qu’un taxi ait son numéro de licence visible sur la plaque du véhicule. Quel est le prix d’une licence de taxi ? La réponse dans cet article.

Le coût d’une licence de taxi, que faut-il en savoir ?

Il n’y a pas de méthodes ou de règles sur lesquelles on peut s’appuyer au moment d’évaluer le coût d’une licence de taxi. De façon générale, c’est la règle de la demande et de l’offre qui détermine le prix du marché. Pour cela, le coût des licences taxi est susceptible de fluctuer d’une métropole à une autre et d’une région à une autre.

L’Officiel du taxi s’attèle chaque mois à se rapprocher des mairies des communes principales de France afin de prendre connaissance de ce que le marché propose comme prix, c’est-à-dire le coût des dernières licences qui ont été cédées d’un échantillon de métropoles. Les tarifs collectés vont être publiés au niveau des colonnes de l’Officiel du taxi.

Dans la capitale française, une plaque de taxi est facturée à 115 000 euros en moyenne. Ce coût élevé qui s’observe à Paris est dû de façon partielle à la forte demande et au fait que la région est très attractive.A Marseille, il faut débourser 100 000 euros environ pour une plaque de taxi.

Le coût est plus élevé au niveau d’autres municipalités. A Strasbourg, la licence s’échange à 175 000 euros à peu près. Alors que les personnes se trouvant dans la ville de Bordeaux auront à dépenser 120 000 euros pour l’acquisition du document, celles résidant à Montpellier devront débourser 150 000 euros.

Retrouvez également nos articles sur le prix d’une licence de taxi à Paris, d’une licence de taxi à Lyon, à Monaco ou encore à Marseille.

A Lyon, le prix de la licence de taxi baisse d’un cran, puisqu’il s’élève environ à 80 000 euros. En revanche, il n’est pas obligatoire de sortir de l’argent pour avoir une licence de taxi. Il existe certaines formalités que vous pouvez remplir pour obtenir cette dernière gratuitement.

Comment obtenir une licence de taxi à 0 euro ?

Pour avoir une licence de taxi gratuitement, il vous faut vous rapprocher de la mairie au niveau de laquelle vous devez exercer votre activité. Certaines communes proposent des formulaires qui sont à remplir sur le web.

Pour se mettre en possession d’une licence de taxi à 0 euro, il faut s’inscrire auprès de la liste d’attente de sa commune.

Pour son inscription, le chauffeur de taxi est tenu de remplir les conditions ci-après :

  • disposer d’une carte professionnelle qui est en cours de validité au niveau du département dans lequel la demande de la licence est faite
  • ne pas être titulaire d’une autre licence
  • ne pas avoir une inscription au niveau d’une autre liste d’attente pour délivrance de licence taxi.

Voilà en résumé ce qu’il faut savoir sur le prix d’une licence de taxi et les éléments qui influencent sa variation.

Les conditions d’obtention d’une licence de taxi

  • être titulaire d’un permis de conduire de catégorie B ;
  • obtenir l’aval d’un médecin agréé qui certifie que vous êtes apte à conduire un taxi ;
  • vous ne devez avoir écopé d’aucune peine de prison ni d’aucune autre condamnation judiciaire qui va à l’encontre de l’exercice du métier de chauffeur le taxi.

Ces conditions sont les mêmes pour les chauffeurs de taxi en Île-de-France. Vous n’avez donc rien à craindre, il existe de très bons taxi en île de France. Une fois que vous êtes jugé éligible pour cette licence de chauffeur de taxi, vous devrez passer un examen pour obtenir le certificat de carte professionnelle. Cette dernière définira le département dans lequel vous êtes autorisé à exercer votre profession. Cet examen se fait sur différents axes à savoir les:

  • règles en ce qui concerne les taxis dans votre département ;
  • épreuves de conduite ;
  • épreuves théoriques sur le code de la route et la sécurité routière ;
  • les langues (le français et l’anglais).

Comment déclarer votre activité de chauffeur de taxi ?

Une fois que vous avez passé l’examen pour obtenir la carte professionnelle et que vous l’avez réussi, vous pouvez déclarer activité auprès de la commune de votre département. Pour cela, il vous suffit de vous rendre avec votre certificat au service associé aux transports en commun. La procédure est aussi disponible sur Internet. Renseignez-vous sur les pages officielles du gouvernement.

Aussi, faut-il ajouter que vous devrez choisir le statut sous lequel vous optez d’exercer. Il en existe 3 que sont le statut de salarié, le statut d’artisan et le statut de travailleur indépendant.

Le premier statut vous permet de louer votre licence a une entreprise spécialisée dans le transport par taxi. Pour les deux autres cas, vous utilisez votre licence à titre personnel. Pour toute information complémentaire, renseignez-vous auprès des pages officielles du ministère qui se charge des transports en commun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *